Project Description

Site internet WHO

Contexte

Lors de la réunion des Nations unies sur la couverture sanitaire universelle (CSU), les États membres se sont engagés à faire participer la société civile, en mettant en place des processus participatifs et transparents afin d’influencer les politiques et d’examiner les progrès réalisés en matière de CSU.

Le “Manuel sur la participation sociale pour la CSU” fournira aux décideurs politiques des conseils spécifiques sur les meilleures pratiques pour engager de manière efficace et significative les populations, la société civile et les communautés dans l’élaboration des politiques et la prise de décision.

Objectifs

Dans le secteur de la santé, les organisations confessionnelles et les groupes religieux sont très actifs dans les pays en développement. Ils fournissent des soins de santé et des services de prévention, forment des professionnels de la santé, contribuent au développement des ressources et font entendre la voix des gouvernements nationaux pour défendre les besoins de leurs citoyens en matière de santé.
Bien implantée et bénéficiant de la confiance de la population la plus pauvre, une bonne coopération entre les organisations religieuses et les services gouvernementaux serait un atout précieux pour atteindre la couverture sanitaire universelle. Les organisations confessionnelles sont souvent les seuls fournisseurs de services de santé 24 heures sur 24 dans les régions éloignées ou difficiles d’accès. Elles sont donc essentielles pour assurer des soins de santé pour tous. Toutefois, à ce jour, ces organisations restent une ressource sous-utilisée.

Role d’Ahimsa Partners

Contribuer à une meilleure compréhension du rôle des organisations confessionnelles en utilisant le réseau d’Ahimsa pour mener des entretiens ciblés avec des informateurs clés sur leur contribution à la CSU.