Président Institut Mérieux
et Fondation Mérieux
www.fondation-merieux.org

Né en 1938, Alain Mérieux est Docteur en pharmacie, ancien interne des Hôpitaux de Lyon, il est également ancien élève de Harvard Business School.

Alain Mérieux crée bioMérieux en 1963 et il en assure la Présidence depuis cette date. Cette société, présente dans plus de 150 pays et qui mobilise près de 6500 personnes, est aujourd’hui l’une des 7 premières sociétés mondiales de diagnostic biologique.

En 1968, il prend la Présidence de l’Institut Mérieux, fondé par son grand – père Marcel Mérieux, et donne au groupe sa place de leader mondial dans le domaine des vaccins, à la fois en médecine humaine et en médecine vétérinaire. Il assure cette présidence jusqu’en 1994, ayant en 1985 pris le contrôle de l’Institut Pasteur Production en France et réalisé en 1989 l’acquisition des Laboratoires Connaught en Amérique du Nord.

De 1991 à octobre 2002, il assure également la présidence de Transgène, société de biotechnologie spécialisée dans l’immunothérapie des cancers et des maladies infectieuses. De 1986 à 1998, il a en outre assumé la fonction de Premier Vice-Président du Conseil Régional Rhône-Alpes, en charge des Relations Internationales, du Développement Economique, de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur.

Alain Mérieux est Président de la holding familiale qui rassemble 4 entreprises dédiées à la santé publique mondiale- bioMérieux, Transgène, Silliker et ABL (Advanced BioScience Laboratories)- et également Mérieux Développement, nouvelle sociétés d’investissement dans le domaine de la santé. Cette holding vient de relever, en décembre 2009, le nom historique d’ « Institut Mérieux ».

Alain Mérieux préside également la Fondation Mérieux, fondation familiale indépendante, reconnue d’utilité publique, qui oeuvre dans les pays en développement pour renforcer les capacités locales de lutte contre les maladies infectieuses. Il est président d’honneur et administrateur de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux créée en 2001 à l’Institut de France pour contribuer à lutter contre les maladies infectieuses dans les pays en développement, par le soutien à la recherche locale, des actions de formation, de soin et de réinsertion.

Inserm Research Director

Marie-Paule Kieny a passé la plus grande partie de sa carrière à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Spécialiste en virologie, elle y est devenue stratège en politique de santé publique. Marie-Paule Kieny a rejoint l’Inserm où elle apporte son expertise dans le cadre de collaborations institutionnelles internationales.

Envoyée du Directeur général de l’OMS pour les affaires multilatérales

Madame Michèle Boccoz dirige et renforce les secteurs de la diplomatie de la santé, de la collaboration stratégique et de la communication à l’OMS. Diplomate française expérimentée, elle a été Ambassadrice du gouvernement français chargée de la lutte contre le VIH/sida et les maladies transmissibles. En qualité de représentante du gouvernement français, elle a collaboré avec de très nombreux partenaires, dont l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et l’Office des Nations Unies à Genève. De 2001 à 2007, elle a été à la tête de la Direction internationale à l’Institut Pasteur.

Sa participation à la diplomatie de la santé remonte à son mandat à Genève, au cours duquel elle a pris part à la transition précédant l’entrée en fonctions de la Dre Gro Harlem Brundtland au poste de Directeur général de l’OMS. Elle a aussi beaucoup œuvré en faveur du Règlement sanitaire international, de la préparation et de la riposte aux situations d’urgence. Par ailleurs, elle a coordonné les positions de l’Union européenne lors des négociations sur la Convention‑cadre pour la lutte antitabac. Mme Boccoz a une formation de diplomate et est ancienne élève de l’École normale supérieure et de l’École nationale d’administration.

Professeur à James P Grant School of Public Health (JPGSPH),
BRAC University, Bangladesh

Kaosar a travaillé pour BRAC au Bangladesh pendant plus de 26 ans et a terminé son mandat en tant que directrice du programme de santé, de nutrition et de la population. Le Dr Afsana a commencé à travailler pour BRAC JPGSPH à sa création en 2004 et est devenue professeur en 2011. Elle est titulaire d’un doctorat de l’Université de Harvard, aux États-Unis, et d’un doctorat de l’Université Edith Cowan, en Australie. Elle a reçu de nombreux prix prestigieux pour ses réalisations universitaires et sa contribution à la santé maternelle et infantile et à l’autonomisation des femmes. Le Dr Afsana est l’auteur de livres et a publié de nombreux articles. Elle représente BRAC JPGSPH et BRAC aux niveaux national et international, jouant un rôle essentiel dans l’élaboration et la planification des politiques et fournissant des conseils techniques, notamment en matière de santé sexuelle, reproductive, maternelle, néonatale, infantile et adolescente, de nutrition et de renforcement des systèmes de santé.

Professeur de la Chaire de Recherche
à la London School of Hygiene
and Tropical Medicine
lshtm.ac.uk

Médecin biologiste, le Dr Peeling a dirigé à la tête de l’UNICEF / PNUD / Banque mondiale / OMS le programme concernant les maladies tropicales, les maladies infectieuses(TDR), basé à l’Organisation mondiale de la Santé à Genève. Elle a également dirigé le laboratoire canadien national pour les maladies sexuellement transmissibles avant de prendre son poste actuel à Londres. Elle est l’auteur de plus de 100 publications scientifiques, études qui font autorité dans le monde. Rosanna Peeling est fortement engagée dans les questions éthiques liées à la recherche dans les pays en développement et a été nommée Présidente du Comité d’éthique de l’OMS. Rosanna Peeling est membre du Who’s Who canadien depuis 2003. Elle a reçu de nombreuses distinctions (femmes du YM-YWCA of Distinction Award, premier prix pour les dirigeants canadiens sur développement durable). Ses travaux de recherche ont été publiés dans un documentaire de la chaîne « Discovery » sur l’infection à Chlamydia et l’infertilité, et sur la syphilis.

Digital Health Global Initiative

Le Dr Mukesh Kapila est professeur de santé mondiale et d’affaires humanitaires à l’université de Manchester. Il possède une vaste expérience dans la politique et le développement international, la santé mondiale, les droits de l’homme, la diplomatie, la gestion des catastrophes et des conflits, les droits de l’homme et les affaires humanitaires.
Il a servi les Nations unies en 2015-2016 en tant que conseiller spécial pour le tout premier sommet humanitaire mondial à Istanbul, puis en 2018-2019 pour fonder et diriger le partenariat novateur Defeat-NCD. En 2019, il a rejoint la nouvelle Initiative mondiale pour la santé numérique afin de contribuer à son développement et de faire progresser son ambitieux programme de promotion de la couverture sanitaire universelle dans le cadre des SDGs.

Director, Dialogues Geneva

Jean Freymond has developed, and experienced with new approaches in capacity development, problem solving, and conflict transformation, focusing on countries under stress and countries affected by conflict, including the Democratic Republic of the Congo (DRC), the African Great Lakes and the Horn of Africa Regions, as well as several countries in West Africa, Asia, and Latin America. Jean Freymond served as Director, Centre for Applied Studies in International Negotiations (CASIN), which he founded in 1979. He heads Dialogues Geneva (D@G), which aim is to create the conditions for stakeholders to address and to solve complex and conflictual societal issues. He is the initiator of the Network for Governance, Entrepreneurship & Development (GE&D), which objective is to simultaneously foster entrepreneurship and create the conditions for enhancing the capacity of public administration through innovative capacity development. Prior to his appointment as Director of CASIN, Jean Freymond has held several academic positions at the Colegio de Mexico, the Institute of International Relations of the University of the West Indies, in Trinidad and Tobago, and as co-director of the Diplomacy Training Programme of the Graduate Institute of International Studies in Geneva. He is also a co-founder and the Executive Director of the Business Humanitarian Forum (BHF).

Avocat aux Barreaux de Paris et de Bruxelles
www.soulier-avocats.com

Jean-Luc Soulier est associé gérant du Cabinet Soulier Avocats. Il est titulaire d’un LL.M de l’University of Michigan, Ann Arbor, et a travaillé au sein du Cabinet New-Yorkais Sullivan & Cromwell en qualité de collaborateur étranger au début des années 80 avant de revenir en France et de développer la pratique internationale du Cabinet.
Depuis plus de trente ans, Jean-Luc Soulier conseille et défend les intérêts d’entreprises multinationales, sociétés et groupes de sociétés, cotés et non cotés, appartenant à tous secteurs d’activités, dans la conduite et la gestion de leurs activités en France et en Europe. Il intervient principalement en matière de fusions et acquisitions, opérations de sociétés internationales et contrats internationaux, droit de l’environnement, droit de la concurrence ainsi que dans le cadre de contentieux et d’arbitrages internationaux. Il conseille également des associations, des fondations et des fonds de dotation.
Jean-Luc Soulier a occupé les fonctions d’administrateur du World Law Group et de Président du WLG Marketing Committee de 2003 à 2005 et est inscrit sur la liste des arbitres ICC depuis 2003. Il est membre de plusieurs associations professionnelles françaises et étrangères et est l’auteur, le co-auteur ou le co-éditeur de nombreuses publications nationales et internationales.